Comment faire pousser des carottes

Les carottes sont un excellent ajout à tout potager car elles sont relativement faciles à cultiver et très nutritives. Jetons un coup d’œil à la culture des carottes, y compris la sélection de graines pour une croissance optimale, les types de sol que les carottes préfèrent et les engrais de haute qualité pour assurer une récolte réussie.

Pour faire pousser des carottes, commencez par préparer le sol en enlevant les mauvaises herbes et en mélangeant de la matière organique comme du compost. Ensuite, plantez soigneusement les petites graines directement dans le sol, en espaçant environ 2-3 graines par pouce le long d’une rangée. Gardez le sol humide jusqu’à ce que les graines germent. Lorsque les semis mesurent quelques centimètres de haut, arrachez des plantes alternatives pour faire de la place pour les spécimens les plus sains. Fertilisez les plantes au fur et à mesure de leur croissance et récoltez au besoin.

Avec notre guide complet sur la culture des carottes à portée de main, vous êtes sûr d’avoir une récolte abondante la saison prochaine !

Cultiver des carottes dans son jardin (1)

Comment faire pousser des carottes

Cultiver des carottes est une expérience agréable et enrichissante pour les jardiniers de tous niveaux. Les carottes sont des légumes-racines qui préfèrent les températures fraîches, le plein soleil et un sol bien drainé riche en matière organique.

Pour garantir les meilleurs résultats, il est important de bien préparer le sol avant de planter des graines de carottes. Commencer avec creuser profondément dans la terreenviron 6 pouces (15 cm), dans le sol où vous voulez planter votre graine de carotte. Ajouter de la matière organique tels que du compost, de la mousse de tourbe ou du fumier composté dans le sol labouré pour un meilleur drainage et des nutriments supplémentaires. Râteler le sol à plat après enrichissement en matière organique.

Une fois votre sol prêt, semez vos graines de carottes directement dans le sol un 1/4 pouce de profondeur en rangées espacées de 12 pouces. Une fois que vous avez semé les graines, arrosez-les légèrement d’eau; cependant, veillez à ne pas pulvériser trop fort car cela pourrait déloger les graines. un brise eau fonctionne mieux pour arrosez soigneusement les graines nouvellement plantées.

Les semis commencent généralement à germer au bout d’une semaine environ. Attendez qu’ils arrivent environ 3-4 pouces de haut avant d’éclaircir votre culture. Utilisez des ciseaux ou un petit outil de jardinage pour éclaircir les semis surpeuplés une fois qu’ils mesurent 3 à 4 pouces de hauteur afin de donner à chaque plante suffisamment d’espace pour une croissance optimale et de prévenir les maladies causées par le surpeuplement. Dans les régions où les saisons de croissance sont plus courtes, vous voudrez peut-être retarder l’éclaircissage et prévoir de récolter des carottes maigres.

Enfin, gardez un œil sur les parasites tels que les mouches de la carotte, qui peuvent rapidement détruire des cultures entières si elles ne sont pas traitées. Heureusement, ces créatures embêtantes peuvent être contrôlées de plusieurs façons sans recourir à des pesticides chimiques, comme planter des graines de radis près de vos plants de carottes, car les radis repoussent naturellement ces mouches. Vous pouvez également essayer de planter vos carottes dans des plates-bandes surélevées et de mélanger les graines avec du marc de café lorsque vous les plantez (pour masquer l’odeur).

Carottes maison

Préparer le sol avant de planter les graines

Les carottes préfèrent un sol meuble et bien drainé avec un pH compris entre environ 6,0 et 6,8 (légèrement acide). Ils se portent très bien dans les plates-bandes surélevées, où ils peuvent être bien entretenus et moins sensibles à certains ravageurs. La carotte étant un légume de saison fraîche, préparez votre sol au printemps une fois qu’il dégèle et qu’il peut être travaillé.

Pour obtenir un bon sol pour planter des graines de carottes, il est important d’incorporer de la matière organique comme du compost ou du fumier vieilli dans le sol avant de planter des graines de carottes ou des semis cultivés en pépinière. Cela aide à créer un environnement propice à la croissance des carottes en fournissant de l’espace dans le sol et en fournissant des nutriments essentiels tels que l’azote, le phosphore et le potassium qui sont nécessaires au développement des racines et à la photosynthèse des plantes.

  Types de laitue : un guide des 5 principales catégories

Il est également important de tenir les mauvaises herbes à distance, car elles rivalisent avec les plants de carottes pour des ressources telles que l’eau et la lumière du soleil, qui sont toutes deux essentielles pour une production agricole réussie. Le désherbage manuel et l’utilisation de paillis autour de vos plates-bandes de carottes pendant la saison morte peuvent aider à réduire la pression des mauvaises herbes tout en conservant l’humidité du sol pendant les périodes de sécheresse pendant la longue saison de croissance précédant la récolte.

Plantez vos graines de carotte

Planter des graines de carottes est une tâche relativement facile, sauf qu’elles sont petites et difficiles à manipuler. Les carottes sont presque toujours plantées directement en pleine terre (semences directes) plutôt que transplantées sous forme de semis, car la transplantation peut être difficile pour les légumes-racines tels que les carottes.

Choisissez soigneusement votre variété lorsque vous choisissez les graines de carottes à cultiver. Il existe des centaines de cultivars de carottes et la plupart de ces variétés appartiennent à quatre catégories principales.

Commencez par faire des rainures peu profondes (petites tranchées) d’environ 1/4 de pouce de profondeur avec une petite truelle. Semez les graines de carottes directement dans ces rainures à raison de deux à trois par pouce ; si vous plantez plusieurs rangs, espacez-les de 12 pouces (30 cm).

L’utilisation d’un outil de semis peut aider, car les graines sont petites et difficiles à manipuler. Certains jardiniers aiment mélanger les graines de carotte avec du marc de café pour les diluer avant la plantation (et confondent la mouche de la carotte avec l’odeur). Et maintenant, il existe de nombreuses variétés de semences enrobées/granulées qui sont plus grosses et plus faciles à contrôler en termes d’espacement. Couvrez légèrement les graines plantées avec un peu de terre supplémentaire et tapotez doucement pour qu’elles soient bien en contact avec la terre en dessous.

Enfin, arrosez légèrement mais régulièrement jusqu’à ce que la germination se produise (généralement sur une à deux semaines). Vous aurez besoin d’un outil souple, tel qu’un brise eau pour empêcher les petites graines de se déloger pendant que vous arrosez. Il est important de ne pas trop arroser pendant cette étape, car trop d’humidité peut provoquer des maladies fongiques telles que la fonte des semis, tuant vos racines avant qu’elles n’aient la chance de pousser. Les graines de carotte peuvent germer à basse température, mais cela peut prendre un certain temps, il est donc généralement judicieux de laisser le sol se réchauffer un peu (utilisez un thermomètre de sol).

Faire pousser des carottes

Arrosez régulièrement les plantes en croissance

Arroser vos racines est une partie importante de leurs soins. Pendant les périodes sèches, il est particulièrement important de s’assurer que le sol reste humide mais pas détrempé. Cela garantit que les racines peuvent bien pousser et atteindre leur pleine maturité. Arrosez régulièrement votre carré de carottes, en particulier pendant les périodes de sécheresse, en utilisant un tuyau goutte à goutte ou une ligne goutte à goutte pour une distribution uniforme.

Lorsque vous arrosez vos carottes, assurez-vous de ne pas appliquer trop de pression avec le tuyau ou la tête de pulvérisation, car cela peut endommager les racines fragiles et les faire pourrir avant qu’elles ne mûrissent. De plus, essayez de ne pas laisser l’eau stagnante s’accumuler dans les zones basses de votre lit de jardin, car cela peut créer des conditions favorables à la croissance des maladies et à la pourriture des racines dans certains cas.

  Quand faut-il exposer les microgreens à la lumière ?

Enfin, n’oubliez pas le paillage. Une couche de matière organique, telle que de la paille ou des tontes de gazon sèches, aide à stabiliser la température du sol tout en conservant une humidité précieuse entre les arrosages. Assurez-vous simplement de ne pas couvrir les jeunes plants et d’entrer en contact direct jusqu’à ce qu’ils aient développé des tiges suffisamment solides pour les soutenir.

Arroser régulièrement vos racines est essentiel pour s’assurer qu’elles obtiennent l’humidité et les nutriments dont elles ont besoin. L’éclaircissage des semis les aidera à développer des racines fortes et saines et laissera plus d’espace pour la circulation de l’air entre les plantes.

Éclaircir les semis

Lors de la culture de carottes, l’éclaircissage des semis est une étape importante du processus. Lorsque les plants de carottes atteignent environ 3 à 4 pouces de hauteur, ils doivent être espacés de 3 pouces pour assurer un bon développement des racines. Cela permet également d’éviter le surpeuplement de vos plantes et donne à chaque plante beaucoup d’espace pour pousser.

Pour éclaircir vos semis de carottes, utilisez quelques petites cisailles pour couper les plantes supplémentaires qui sont trop proches les unes des autres. Vous pouvez également les arracher à la main, mais faites-le avec précaution car cela peut endommager les racines des autres plantes à proximité.

L’éclaircissage est particulièrement important si vous avez plusieurs variétés de carottes plantées à des taux de croissance différents dans une zone, car certaines mûrissent plus rapidement que d’autres et occupent plus d’espace. Pour vous assurer que toutes vos carottes ont suffisamment de place pour une croissance optimale, il est important de surveiller leur progression et de les éclaircir régulièrement tout au long de la saison si nécessaire.

L’éclaircissage de vos semis est une étape importante pour assurer la santé de vos carottes. Une fois le processus d’éclaircissage terminé, la fertilisation des racines restantes devrait être la suivante pour assurer leur santé et une récolte abondante.

Plantes compagnes oignons et carottes

Fertiliser les plants de carottes

La fertilisation des carottes en croissance est une étape importante du jardinage. Un engrais organique équilibré doit être utilisé toutes les quelques semaines pour assurer des plantes saines et dynamiques. Lorsque vous choisissez un engrais, recherchez-en un qui contient un minimum d’azote, de phosphore et de potassium, car ce sont des nutriments essentiels à la croissance des plantes. Engrais spécialement formulés pour le potager (comme ceux-ci) sont généralement un bon choix.

Lorsque vous appliquez de l’engrais sur vos carottes, il est important de suivre attentivement les instructions sur l’emballage. Une fertilisation excessive peut brûler vos plantes et retarder leur croissance, alors soyez prudent lorsque vous fertilisez et suivez les instructions.

Arroser vos plantes en profondeur après chaque fertilisation garantit que les nutriments atteignent la zone racinaire pour une absorption optimale. Assurez-vous de bien hydrater vos carottes, même si vous ne pouvez pas les fertiliser pendant les périodes de sécheresse ou de chaleur extrême – cela aidera à prévenir les carences en nutriments qui pourraient réduire leur rendement.

Nourrir les jeunes plants est essentiel pour assurer un développement optimal de vos carottes. Les maladies et les ravageurs courants peuvent affecter la croissance des racines, il est donc essentiel d’être conscient de ces problèmes lors de la culture des carottes.

Comment récolter les carottes

Maladies et ravageurs courants qui affectent les carottes

Les carottes sont un légume populaire et nutritif, mais malheureusement elles sont également sensibles à divers ravageurs et maladies. Savoir de quoi il s’agit peut vous aider à prendre des mesures pour protéger votre culture de racines contre les dommages potentiels.

  20 plantes compagnes pour les poivrons (et quoi ne pas planter autour)

Le ravageur le plus commun des carottes est le mouche de la rouille des racines. Les mouches adultes pondent leurs œufs près des plantes et, lorsque les larves émergent, elles rongent les racines des racines et causent des dégâts. Pour éviter cela, couvrez les plates-bandes au début du printemps avant de planter avec des couvertures de rangées ou du paillis de plastique afin que les adultes ne puissent pas pondre leurs œufs dans le sol. Ils peuvent également être moins susceptibles de pondre des œufs dans des jardins surélevés car ils doivent voler du sol.

De plus, effectuez une rotation des cultures chaque année afin de ne pas planter de carottes dans une zone où elles ont été plantées la saison dernière ; cela réduira la population de mouches adultes et de larves ainsi que d’autres ravageurs tels que les pucerons et les altises, qui peuvent être attirés par la culture des carottes. Vous pouvez aussi mélangez vos graines de carottes avec du marc de café avant de les planter pour confondre les mouches avec l’odorat.

Une autre maladie courante est la brûlure alternarienne des feuilles, qui provoque des taches jaunes sur les feuilles qui finissent par virer au brun ou au noir. Elle est causée par un champignon qui se développe dans des conditions climatiques chaudes avec une humidité élevée. la prévention comprend l’élimination immédiate du feuillage infecté et la garantie d’une circulation d’air adéquate autour des plantes en les espaçant correctement lorsque le moment de la plantation revient la saison prochaine.

Enfin, les nématodes à galles sont des vers microscopiques qui vivent dans le sol partout en Amérique du Nord. bien qu’inoffensifs pour les humains, ils peuvent causer de graves dommages aux plantes-racines en se nourrissant du système racinaire jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à récolter. Pour éviter cela, assurez-vous de tester régulièrement votre sol pour détecter la présence de nématodes avant de planter des légumes, y compris des carottes. Si détecté, utilisez des méthodes biologiques telles que la rotation des cultures ou la solarisation (à l’aide de bâches en plastique).

Foire aux questions sur la culture de vos propres carottes

Quelle est la meilleure façon de faire pousser des carottes ?

Placer les carottes dans un endroit ensoleillé avec un sol bien drainé est optimal pour leur croissance. Commencez par ameublir les 6 à 12 premiers pouces de sol et ajoutez de la matière organique comme du compost ou du fumier vieilli.

Semez les graines de carottes à environ 1/4 de pouce de profondeur, en les espaçant de quelques à un pouce. Gardez le sol humide mais pas détrempé et éclaircissez les semis lorsqu’ils atteignent environ 3 pouces de hauteur. Récoltez les carottes lorsqu’elles atteignent leur pleine taille pour une saveur et une texture optimales.

D’où viennent les graines de carotte ?

Les plantes de carotte poussent leurs graines sur de hautes tiges de fleurs après que la carotte a passé un hiver dans le sol. Les plants de carottes sont bisannuels, ce qui signifie qu’ils vivent deux ans. La racine reste dans le sol froid à l’automne après avoir poussé tout l’été, puis envoie un épi de fleur au printemps lorsque le sol se réchauffe. Les fleurs forment des graines lorsqu’elles sont pollinisées. Vous pouvez conserver les graines pour les planter la saison prochaine.

Avant que tu partes…

Pour assurer le succès, suivez les étapes de cet article pour bien démarrer votre récolte de carottes. Il est important de se rappeler qu’en matière de jardinage, la patience est essentielle. Cependant, avec une bonne préparation du sol et un arrosage et une fertilisation réguliers des semis au fur et à mesure de leur croissance, vous vous retrouverez bientôt à récolter de délicieuses carottes maison.